Détail Bruges_etsionjasait

S’il y a un souvenir de la Belgique qui me fait sourire, c’est bien notre arrivée à Bruges. Après une journée complète à découvrir les rues de Bruxelles, nous sommes débarquées à la gare de Bruges fatiguées et les bras chargés de paquets - évidemment, car on avait (un peu!) magasiné. Malgré la petite pluie qui tombait, nous avons décidé de marcher jusqu’à l’hôtel puisqu’il ne se trouvait qu’à moins de 2 kilomètres de la gare…

Mais ça c’était sans savoir que la pluie allait redoubler d’ardeur, que notre GPS n’allait pas coopérer et que nos sacs de papier allaient s’éventrer et se vider de leur contenu à même le trottoir! Vous n’imaginez pas le fou rire que nous avons eu à ramasser et essayer de rapailler le tout dans le seul et unique sac de plastique que nous possédions!

Plus nous marchions, plus l’hôtel semblait s’éloigner et moins j’y voyais clair… Que voulez-vous, c’est la joie de porter des lunettes sous la pluie! Finalement, la petite marche qui devait nous prendre une vingtaine de minutes, s’est étirée à plus de… honnêtement, je ne sais pas, car j’ai perdu le fil après le deuxième détour. N’empêche qu’au bout d’une éternité, nous sommes enfin arrivées à l’hôtel Boterhuis. Nous étions détrempées, épuisées et vraiment heureuses d’y poser nos sacs pour la nuit.

L’hôtel Boterhuis est super bien situé (et vraiment simple à rejoindre quand on sait où le trouver!) et le personnel y est d’une gentillesse incroyable. À notre arrivée, le jeune homme à l’accueil nous a offert un plan sur lequel il nous a indiqué les principaux points d’attraits de la ville. Il nous a aussi indiqué à quels endroits nous pouvions prendre le bateau, en nous spécifiant bien que les prix étaient les mêmes peu importe le point d’embarquement.

J’imagine que naviguer sur les canaux de Bruges en soirée doit être d’une beauté indescriptible, mais honnêtement à cet instant précis je ne pensais qu’à une chose : prendre une douche et enfiler mon pyjama. Et c’est exactement ce que nous avons fait, puisque nous avions acheté quelques victuailles à la sortie de la gare en prévision que nous n’aurions plus du tout envie de sortir de la chambre une fois arrivées… Ce fût sans conteste la meilleure idée du voyage!

Chambre Hotel Boterhuis_etsionjasait

Il faut dire que notre chambre était vraiment confortable et parfaite pour relaxer. Nous avions une jolie vue, mais avec la pluie le spectacle était un peu gâché il faut bien l’avouer. La salle de bain était très grande et tout était propre. Vraiment, Annelo avait fait un très bon choix d’hébergement. D’autant plus que le tarif était abordable, 119 € déjeuner compris.

Le lendemain, après une bonne nuit de sommeil et un copieux déjeuner, nous étions fraiches et disposes pour découvrir cette ville pour laquelle Annelo ne tarissait d’éloges. La météo s’annonçait favorable et nous avions la journée entière pour en profiter. Nous avons fait le check-out assez tôt, mais nous avons demandé à laisser nos sacs à l’hôtel afin de pouvoir marcher sans être chargées comme des mulets.

La veille, malgré la pluie, Bruges m’avait laissé une très bonne impression. Mais ce matin-là, sous le soleil, Bruges m’a littéralement charmée! Les façades colorées, les canaux, les vélos, les bateaux… Tout y est magnifique et extrêmement photogénique!

Bruges4_etsionjasait

Bruges6_etsionjasait

Bruges2_etsionjsait

En moins de 5 minutes de marche, nous sommes arrivées au Markt, la grande place de Bruges. Elle est certes moins spectaculaire que celle de Bruxelles, mais elle n’en demeure pas moins extrêmement jolie. Le Beffroi domine la place et les petites maisons multicolores qui l’entourent donnent l’impression d’être dans un conte pour enfant. C’est mignon comme tout.

Markt Bruges_etsionjasait

Markt Bruges2_etsionjasait

Beffroi Bruges_etsionjasait

Annelo, qui avait déjà visité Bruges à quelques reprises, nous avait préparé un itinéraire afin de ne rien manquer et je dois vous avouer que j’ai vraiment apprécié. À la maison, c’est habituellement moi qui planifie les visites et qui me démène avec les cartes… c’était plaisant d’être là et de pouvoir simplement profiter de ce que la ville avait de plus beau à m’offrir.

Annelo Bruges_etsionjasait

Bruges8_etsionjasait

Bruges12_etsionjasait

Horloges Bruges_etsionjasaitSi vous aimez les horloges "coucou", vous trouverez de quoi vous enchanter dans la boutique de Noël de la rue Breidelstraat!

Après avoir arpenté quelques rues, s’être rincé l’œil dans les boutiques et avoir acheté des babeluttes (bonbons belges qui ressemblent beaucoup à de la tire Ste-Catherine), nous avons fait un court arrêt à la Basilique du Saint-Sang. Selon la légende, c’est là que serait conservé depuis des siècles le sang du Christ… je n’ai pas vu la fiole, mais j’ai trouvé la petite basilique très jolie et j’ai évidemment allumé un lampion.

Basilique du Saint-Sang_etsionjasait

Non loin de là, sur la rue Breidelstraat, une irrésistible odeur de gaufre et de chocolat nous a attiré devant la boutique Go-Fre. C’est précisément à cet endroit que j’ai failli m’évanouir de bonheur après avoir dégusté une gaufre sur bâton enrobée de chocolat fondant… N’en déplaise à personne, si vous visitez Bruges, c’est un arrêt obligatoire. Fin de la discussion!

Go-Fre_etsionjasait

La ville de Bruges se visite très bien à pied et c’est ce que nous avons fait une bonne partie de la journée. Mais découvrir Bruges à partir de ses canaux est aussi un incontournable et je ne me suis pas fait prier pour prendre place à bord de l’un des nombreux bateaux qui y naviguent.

Bateau Bruges3_etsionjasait

bateau Bruges_etsionjasait

bateau Bruges1_etsionjasait

Si ma mémoire est bonne, la croisière durait environ 45 minutes et coûtait 10 € par personne. C’est abordable et fort agréable pour poser un regard différent sur la ville. Aussi, je dois dire que le guide y est pour beaucoup dans mon niveau de satisfaction… Et notre capitaine était absolument incroyable! S’exprimant parfaitement en trois langues, il nous donnait plusieurs informations et petits secrets sur la ville, le tout rehaussé d’une bonne dose d’humour, c’était génial! Je ne me souviens pas de son nom, mais sachez que nous avons pris le bateau au kiosque situé juste à côté de la statue de Saint-Jean Népomucène et qu’il ressemble à un vrai capitaine : casquette et pipe en prime!  

La faim commençant à se faire sentir, nous nous sommes ensuite mis à la recherche d’un resto pour diner. Ce jour-là, c’était non-négociable, je voulais manger des moules. Et c’est sur la jolie terrasse arrière de la Brasserie Vivaldi que j’ai trouvé mon bonheur. Sans exagérer, ma marmite devait contenir au moins un kilo de moules savoureuses, je me suis régalée.

moules_etsionjasait

Notre promenade dans les rues de Bruges s’est poursuivie tout l'après-midi pour notre plus grand plaisir. Tout dans cette ville m’a séduite. L’architecture, les couleurs, les rues pavées, les petits ponts… C’est un véritable ravissement pour l’œil et du gros bonheur pour le cœur. Les édifices y sont admirablement conservés et il s'en dégage une belle harmonie. Oui, il y a beaucoup de monde, mais si, comme nous, vous commencez votre visite tôt le matin, vous aurez déjà marché une bonne partie de la ville avant d’être gêné par la foule.

Bruges10_etsionjasait

Bruges11_etsionjasait

Bruges9_etsionjasait

Bruges5_etsionjasait

Pont Bruges_etsionjasait

Avant de retourner à l’hôtel prendre nos sacs, Annelo a suggéré un passage au Béguinage, un monastère datant du Moyen-Âge où vivaient les béguines, une communauté religieuse laïque. Classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO, cette enceinte au cœur de la ville est un véritable havre de paix et ça vaut franchement la peine d’aller y faire un tour.

Beguinage Bruges_etsionjasait

Il ne me restait qu’une chose à faire avant de quitter Bruges… retrouver le fameux coquillage de Compostelle croisé tout à fait par hasard la veille au soir. Je sais que ça peut paraître étrange, mais je caresse le rêve d’un jour marcher une partie de ce célèbre chemin et cette emblème représentait beaucoup pour moi. Et là, au moment de retourner à l’hôtel, nous avons croisé non pas un, mais deux coquillages… en fait, nous avons franchi sans le savoir une étape de ce trajet… je peux donc affirmer aujourd’hui que j’ai déjà marché sur Compostelle!

Compostelle_etsionjasait

Sur les recommandations de la sympathique réceptionniste de l’hôtel, avant de retourner prendre le train, nous nous sommes attablées chez Lizzie’s Wafels pour y déguster un bon chocolat chaud. Aussi, si vous cherchez un endroit où manger une ÉNORME gaufre à Bruges, je vous garantis que c’est l’endroit rêvé.

LizziesWafels_etsionjasait

Avec près de 20 000 pas au compteur, cette journée à Bruges a été plus que parfaite! Je le répète, j’ai tout aimé de cette ville, du moins pour ce que j’en ai vu. Se balader en son centre, c’est comme marcher dans une carte postale historique. Partout où le regard se pose, un détail nous accroche et nous charme. Si vous visitez la Belgique, n’hésitez pas à aller faire un tour à Bruges… Ce n’est pas la ville la plus visité du pays pour rien, elle est magnifique!

Bruges3_etsionjasait

On jase-là, avez-vous déjà visité Bruges? Quel avait été votre coup de cœur?

Désolée pour l'abus de photos, je n'arrivais pas à choisir... Quelques-unes d'entre elles sont de Annelo. ;-)