Ce matin au réveil, dans les hauteurs du Colorado, l’air n’est pas frais, il est carrément froid! Ça fait changement des matins en Utah où j’avais chaud juste à déposer les valises dans le coffre de la voiture. Notre hôtel n’offrant pas les déjeuners, hier soir en visitant le petit centre-ville d'Edwards, nous avions cherché un endroit où nous pourrions manger ce matin. Mais puisque rien ne nous inspirait, nous décidons de nous mettre en route et de s’arrêter en chemin dès la première occasion.

Quelques kilomètres plus loin, nous nous retrouvons donc à Vail, un mignon petit village situé au pied d’une importante station de ski de la région. On regarde rapidement les choix qui s’offrent à nous et sans hésitation, nous optons pour le Westside Cafe & Market. Wow! Quel endroit parfait! C’était cute, le personnel était sympathique, le menu varié (et amusant!) et mon Monkey Bread French Toast était absolument divin! Il s’agissait d’un genre de pain aux bananes façon pain doré, garni d’une sauce au caramel, d’un glaçage au fromage à la crème, de petits fruits et de crème fouettée… je vous jure, je retournerais au Colorado juste pour ça!

Westside Cafe Funny Menu_etsionjasaitSi vous parlez anglais et que vous allez à ce resto, prenez le temps de lire le menu en entier, car il est truffé de trucs amusants...

Après cet excès de calories, nous reprenons la route en direction de notre dernier parc du voyage, le Rocky Mountain National Park. Nous avons prévu parcourir, d’ouest en est, la route panoramique qui traverse le parc et qui culmine à plus de 3700 mètres… en espérant que notre petite Sportage tienne le coup.

Nous avons un peu plus de 2 heures de route pour rejoindre l’entrée ouest du parc, mais les paysages sont déjà si beaux et vivifiants que ce n’est vraiment pas une corvée. Nous traversons plusieurs petits villages, notamment Tabernash dont le nom nous fait particulièrement rigoler, puisque j’utilise souvent ce mot quand je veux sacrer de façon (plus) polie!

Route Colorado

lac Colorado_etsionjasait

route Colorado

Il faut rouler environ 75 kilomètres pour parcourir la route 34 qui serpente le parc entre les villes de Grand Lake et d’Estes Park. Aux premiers abords, on pourrait croire qu’en 1h30 ce sera fait, mais non… nous sommes très loin du compte. D’abord la vitesse dans le parc est limitée, ce qui est logique tenant compte de l’altitude, des courbes serrées et des précipices. Mais en ce beau samedi, le facteur « trafic » est aussi à considérer… il y a un monde fou sur la route!

Rocky Mountains National Park_etsionjasait

Rocky Mountains_etsionjasait

Évidemment, les nombreux arrêts aux points de vue étirent également la traversée, mais c’est si beau, que ça serait presqu’un péché que de ne pas prendre le temps de savourer le moment!

Rocky Mountains

L’achalandage est si important aujourd’hui, qu’il nous est impossible de stationner au Alpin Visitor Center. Des rangers bloquent d'ailleurs l’accès et laissent entrer les voitures au compte-goutte, au fur et à mesure qu’une place se libère. Heureusement, je n’ai pas envie et nous avons des collations et de l’eau en quantité; nous poursuivons notre route.

Non loin de là, se trouve le Gore Range Overlook, le plus haut point d’observation du parc! À cette altitude, nous avons réellement la tête dans les nuages et nous pouvons même apercevoir encore un peu de neige sur les sommets des alentours. Nous comprenons aussi rapidement pourquoi cette route est fermée entre novembre et mai, les conditions routières doivent y être terribles!

Rocky Mountains

 

En ce beau samedi du début du mois d’août, il vente si fort à cet endroit que mes lunettes soleil (qui étaient posées sur ma tête) s’envolent sous un camion stationné. Et pendant que nous attendons le retour du propriétaire pour les récupérer, la petite pluie se transforme en neige fondante… Décidemment, j'aurais dû m'habiller plus chaudement ce matin.

Rocky mountains

Rocky Mountains

 

Rocky Mountains

Après ce grand bol d’air pur et frais, nous poursuivons la descente jusqu’à Estes Park. Nous pensions nous y arrêter pour finir la journée en beauté, mais il y a tellement de monde partout en ville qu’on se décourage et l’on décide plutôt de rejoindre immédiatement notre hôtel à Denver. C’est un peu dommage, car ça me semblait être une petite ville vraiment sympathique, mais tant pis, ça sera pour une prochaine fois… ou pas!

Nous logeons pour les deux prochaines nuits au Double Tree Stapleton North de Denver. L’hôtel est vraiment très beau et idéalement situé à mi-chemin entre le centre-ville et l’aéroport. Notre chambre est belle, grande et propre, mais je comprends sans tarder pourquoi les prix étaient si abordables pour un hôtel de cette catégorie : le train passe juste à côté de l’hôtel et la réglementation l’oblige à siffler à chacun de ses passages…! Je n’invente rien, l’hôtel a laissé un mot à ce sujet dans notre chambre et ils nous fournissent même des bouchons! Au final, soit nous étions vraiment épuisés, soit les bouchons étaient très efficaces, mais nous n’avons pas trop été importunés durant les deux nuits. Il y a eu plus de peur que de mal.

Double Tree Stapleton North_etsionjasait

Nous avons tellement fait de route aujourd’hui que nous décidons de ne pas sortir ce soir. De toute façon, tout dans le menu du restaurant de l’hôtel nous fait envie, pourquoi se casser la tête pour trouver mieux en ville? Nous avons vraiment bien mangé - mon entrée de choux de Bruxelles était exquise! - et notre serveur était super aimable, voilà une bien belle façon de terminer une bien belle journée!

fleurs montagnes Colorado_etsionjasait

Pour la suite (et la fin!) de nos aventures, cliquez ici.

Pour reprendre le récit depuis le jour 1, cliquez ici.