Je me réveille tôt, alors que le soleil se lève lui aussi, donnant au ciel des allures de barbe à papa… Le vent qui s’est amusé une bonne partie de la nuit à souffler sur la toile de notre wagon est maintenant tombé… il n’y a pas à dire, c’est un doux matin sur Torrey.   

Broken Spur Wagons_etsionjasait

Nous plions bagages après avoir engloutis un déjeuner de cowboys et quittons, un peu à regret, le Broken Spur Inn. Cette première expérience de « glamping » fût très réussie, je suis pas mal fière de mon coup!

Aujourd’hui au programme, Goblin Valley State Park et Canyonlands National Park, rien de moins. Mais puisque nous avons tous les deux adoré notre soirée à Capitol Reef, nous décidons d’y retourner un peu, histoire de savourer encore cette belle découverte.

Nous roulons quelques kilomètres sur la Scenic Drive, toujours aussi émerveillés et amusés par cet endroit. Il y a des chevreuils partout à Capitol Reef et visiblement, ils ne sont pas du tout dérangés par la présence des visiteurs. Nous observons même, à quelques mètres de nous, un mignon « bambi » téter sa mère, c’est trop cute!

chevreuils Capitol Reef_etsionjasait

panneau Capitol Reef_etsionjasait

arbre Capitol Reef_etsionjasait

chevreuils_Capitol Reef

L’horaire du jour est chargé, on se résigne donc à quitter, mais on se promet bien de revenir un jour. Nous avons une bonne heure de route pour rejoindre notre prochain arrêt, mais comme toujours, les paysages sont si agréables que nous avalons les kilomètres sans vraiment s’en apercevoir.

route Utah_etsionjasait

paysage lunaire Utah_etsionjasait

Non loin de notre destination, Monsieur et moi repérons en bordure de la route un troupeau de… on ne sait pas trop ce que c’est... mais ils sont là, à quelques mètres de nous, alors que nous sommes seuls à les observer. Quelle chance, on n’en revient pas!

antilope_etsionjasait

Nous apprendrons au centre des visiteurs que c’étaient des antilopes d’Amérique (pronghorn).

L’entrée au Goblin Valley State Park n’est pas incluse avec notre passe annuelle, mais comme j’ai vraiment envie de me balader à travers ces drôles de rochers, je paye les frais 15$ US par voiture sans rechigner. Le site n’est pas très grand, mais c’est super agréable et honnêtement, je n’ai pas vu le temps passer. Ce qui est génial aussi, c’est qu’il n’y a pas de sentiers, on peut donc explorer la vallée où bon nous semble.

Goblin Valley Panorama_etsionjasait

Inutile de vous dire qu’on s’amuse vraiment à côtoyer ces étranges champignons! Certains rochers ont des formes assez suggestives (!), alors que d’autres ressemblent beaucoup aux maisons de Schtroumphs de mon enfance. C’est l’endroit rêvé pour jouer à la cachette et, à voir la quantité de photos que j’ai pris dans ce parc, c’est aussi un site très photogénique.

Goblin Valley

Goblin Valley

Goblin Valley

Goblin Valley

Goblin Valley_etsionjasait

Voilà déjà une grosse heure que nous déambulons à travers ce paysage unique. Le mercure ne cesse de grimper et comme nous avons encore pas mal de route à faire pour rejoindre le prochain parc, nous décidons de quitter afin de poursuivre la journée.

Deux heures plus tard, nous franchisons l’entrée de Canyonlands National Park. Il fait chaud…!

Canyonlands Panorama_etsionjasait

Heureusement, la seule petite randonnée (même pas 1 km) prévue aujourd’hui est celle pour atteindre Mesa Arch. Le sentier pour y accéder est facile, mais très achalandé en ce début d’après-midi. Et une fois arrivé au point de vue, il faut prendre son mal en patience pour réussir à photographier sans personne dans le cadre. Mais malgré cela ça vaut la peine de le faire, c’est superbe! 

Mesa Arch_etsionjasait

Mesa Arch

Nous poursuivons ensuite avec d’autres points de vue, accessibles cette fois en voiture. Ici aussi, Mère Nature s’est surpassée, les paysages sont incroyables. Bien que ça reste un canyon, je trouve ça très différent du Grand Canyon et encore aujourd’hui, je n’arrive pas à statuer à savoir lequel j’ai préféré.

Canyonlands_etsionjasait

Mel Canyonlands_etsionjasait

Un peu plus tôt à notre arrivée, Monsieur a repéré une route  non-asphaltée qui descend au cœur du canyon. Évidemment, il a bien envie de l’emprunter même si cette dernière me semble être ni plus, ni moins qu’une invention du diable! C’est que c’est vraiment haut, sinueux, directement à flanc de montagne et il n'y a aucune sécurité… j’ai peur juste à la regarder!!

Shafer Trail_etsionjasait

À l’entrée de la Shafer Trail un panneau nous indique que seuls les véhicules 4x4 munis d’un haut dégagement sont recommandés pour cette route, longue de 72 km, reliant Canyonlands et Moab. Nous avons bien un 4x4, pas très haut du sol je vous le concède, mais tant pis, Monsieur veut y aller. Et puisque nous dormons ce soir à Moab, pourquoi pas passer par-là plutôt que de revenir sur nos pas? Ah! Ce qu’on ne ferait pas par amour… 

Shafer Trail Canyonlands_etsionjasait

Nous voilà donc engagés dans cette descente infernale avec au volant, mon homme, heureux comme un enfant le matin de Noël!

Je vous le dis sans autre préambule, j’ai pensé mourir à plus d’une reprise! Mais Monsieur avait tellement de fun que j’ai fini par me laisser prendre au jeu et au final, je dois avouer que j’ai quand même passé un très bon moment. Et il faut bien le dire, si on a le courage de regarder (!), la descente est une succession de paysages réellement fabuleux.

Shafer Trail

Shafer trail

Shafer Trail Canyonlands

Shafert Trail

Malheureusement, nous n’avions pas réalisé qu’en roulant à seulement 5-10 km/h (parce que la route était dans un état terrible à plusieurs endroits), les 72 km annoncés allaient nous prendre pas loin de 7 heures pour rejoindre Moab! Et puisque l’après-midi tirait à sa fin, au bout d’environ 1h30 à rouler à rythme très lent, nous comprenons qu’il ne serait pas prudent de poursuivre sur cette route… Notre petite Sportage n’est pas assez haute pour s’aventurer à la noirceur sur une route en si mauvais état (et que nous ne connaissons pas) et ça, c’est sans compter le niveau d’essence qui est à peine plus haut que la moitié. Bref, nous agissons en adultes responsables et rebroussons chemin sans trop de regrets.

Nous dormons ce soir au Quality Inn Slickrock à Moab. La chambre est grande, propre, mais un peu vieillotte considérant le tarif assez élevé qu’on paye pour la nuit. En contrepartie, l’accueil est formidable et la piscine très rafraichissante après une journée riche en émotions.

Quality Inn Slickrock_etsionjasait

On m’avait suggéré d’aller souper au restaurant The Broken Oar, mais arrivés sur place on se cogne le nez sur une porte fermée en raison d’un bris d’eau. On change nos plans et on se rabat sur un restaurant asiatique qui ne mérite même pas d’être mentionné… ce fût le repas le plus moyen de nos vacances.   

Encore ce soir, on ne se fait pas prier pour dormir. La journée a été super agréable et celle de demain s’annonce pour l’être tout autant, car nous avons rendez-vous avec les célèbres arches de l’Utah. 

Je termine avec une petite vidéo de 15 secondes filmée sur la Shafer Trail… à regarder sans modération (avec du son) si vous voulez rire un bon coup!

Shafer Trail Canyonlands Et si on jasait?

La suite de nos aventures est par ici!

Pour reprendre le récit depuis le jour 1, cliquez ici.