HommesForts

Oui je l’avoue, je suis arrivée à Warwick ce matin-là sans aucune attente, mais accompagnée d’une valise bien lourde de préjugés. Après tout je ne connaissais absolument rien de l’univers des hommes forts et j’avais vraiment de la difficulté à comprendre le plaisir que l’on pouvait avoir à assister à une telle compétition.

Mais ça c’était avant…

Comme bien des gens, j’avais déjà entendu parler du Festival des hommes forts de Warwick, mais j’étais loin de me douter que 2018 serait la 14ème édition. Tout comme j’ai été surprise  d’apprendre que près de 25 000 visiteurs étaient attendus durant ces 4 jours de festivité (c’est finalement 30 000 visiteurs qui ont franchi les portes cette année). Puis je me suis souvenue du film Louis Cyr et de l’engouement que les gens avaient pour cet homme possédant une force physique incroyable… Il attirait les foules et suscitait l’admiration, je me suis dit que c’était donc normal que les gens soient curieux d’assister à un tel événement… Et il faut le dire, curieuse je l’étais aussi!

Festival d’été de Québec oblige, Poulette et ses amies souhaitaient aller au show de Shawn Mendes ce soir-là, il nous fallait donc être de retour assez tôt en après-midi. C’est du moins ce que nous avions prévu au départ.

C’est donc vers 9h45 par un beau dimanche ensoleillé que nous sommes arrivés à Warwick. Nous avons trouvé rapidement une place de stationnement dans la rue et nous nous sommes dirigés à l’entrée du site. Et là, déception… Nous avons appris que la compétition de 10h était annulée! Voilà qui expliquait pourquoi le site semblait si calme à quelques minutes du début de la Northman Strongman, l'épreuve que nous avions prévu regarder afin de rentrer à temps à la maison pour le FEQ.

Quant à avoir fait la route jusqu’ici, nous avons décidé de rester malgré tout et de se balader un peu sur le site. Nos pas nous ont d’abord guidés jusqu’au grand chapiteau où l’on retrouvait cette année la Jungle Jurassic, soit un rassemblement de plusieurs espèces animales, exotiques ou pas.  

En plus des animaux dans les enclos, des animateurs étaient présents pour répondre aux questions pendant que d’autres circulaient à travers les visiteurs avec des bébés animaux dans leurs bras. 

Renard_etsionjasait

singe_etsionjasait

Comme c’était la première fois que je prenais part à ce festival, il m’est difficile de dire si la présence de ces animaux est un bel ajout ou non à l’événement, je dois cependant vous avouer que j’ai trouvé cette section très mercantile. En effet, en plus du prix d’entrée au festival, il fallait payer 10$ pour avoir une photo avec un animal et 20$ pour faire un tour de dromadaire! Et c’est sans compter tous les toutous, les figurines et les jouets qu’il était possible d’acheter sur place. Bref, une quantité infinie de tentations que les parents devaient gérer… inutile de vous dire que j’étais vraiment contente d’être là avec deux ados!   

Mais bon, puisque le but de notre visite n’était pas les animaux, mais bien les hommes forts, nous nous sommes ensuite dirigés vers l’aréna en espérant y découvrir quelques démonstrations convaincantes. Lentement, mais sûrement, la foule a commencé à s’installer dans les gradins pendant que quelques membres de l’organisation s’affairaient à la mise en place des épreuves.

De notre côté, puisque la levée du corps avait été très matinale, la faim se faisait de plus en plus insistante au sein de la troupe. Plusieurs food trucks étaient présents sur le site et comme la poutine de chez Lampron Highland Grill nous faisait de l’œil depuis notre arrivée, nous ne nous sommes pas fait prier pour l’essayer… Pas de regret, elle était délicieuse et littéralement surchargée de fromage!

LampronHighlandGrill_poutine_etsionjasait

Aussi avons-nous décidé de patienter jusqu’à 13h afin d’assister à la finale Arnold Pro Strongman World Series. Après tout nous étions déjà sur place, aussi bien en profiter pour regarder l’élite mondiale des hommes forts et tenter de comprendre le phénomène… Shawn Mendes pouvait bien patienter une heure ou deux!

OMG! Jamais nous n’aurions pensé tripper autant.  On va se le dire, c’était l’fun et VRAIMENT impressionnant!

La compétition a débuté par la présentation officielle des participants (en pick-up s.v.p.!) qui provenaient de sept pays différents. Quatre canadiens étaient en lice et à leur grand bonheur, la foule ne cachait pas son parti-pris.

HommesForts_etsionjasait

La première épreuve à laquelle nous avons assisté a été les squats… avec 700 lbs sur les épaules! Rien de moins. Déjà réussir à se positionner avec la barre semblait être un effort considérable, mais faire des squats à plus de 90 degrés alors là, je l’avoue c’était carrément spectaculaire!

Et moi, avec ma grande naïveté, je croyais que chaque participant ne devait en faire qu’un… Non, non. C’est plutôt à qui allait en réussir le plus grand nombre en 75 secondes. Vous auriez dû nous voir compter, crier et encourager les participants à chaque fois qu’ils parvenaient à réussir à se relever, c’était fou!

_68I8978Crédit photo : Site Internet Festival des Hommes Forts de Warwick

_68I9134Crédit photo : Site Internet Festival des Hommes Forts de Warwick

Ce que j’ai aussi beaucoup aimé c’est que les animateurs nous donnaient des renseignements intéressants pour nous, novices en la matière. Par exemple, ils nous expliquaient les règlements de chaque épreuve ou encore ils nous enseignaient l’importance pour les participants de se « strapper » les genoux. Je vous le dis, c’est un monde tout-à-fait fascinant qui s’ouvrait à nous!

La deuxième épreuve était tout aussi incroyable. Il s’agissait de gravir un escalier avec des poids de 450, 475 et finalement 500 lbs. Les participants avaient 75 secondes pour en faire le plus possible. C’est vraiment considérable comme effort, sachant que les hommes forts n’ont eu que quelques minutes de répit entre les deux épreuves. Personnellement, je faisais une fixation sur leurs orteils… j’avais tellement peur que quelqu’un s’échappe un poids sur le pied… Réflexe de maman, je sais!

_68I9163Crédit photo : Site Internet Festival des Hommes Forts de Warwick

Nous aurions adoré rester plus longtemps afin d’assister aux trois autres épreuves de la journée, mais le temps filait et nous avions depuis longtemps dépassé l’heure de notre départ. C’est donc à regret que nous avons repris la route, mais nous étions tout de même très heureux d’avoir découvert cet univers captivant.

_68I9411Crédit photo : Site Internet Festival des Hommes Forts de Warwick

_68I9801Crédit photo : Site Internet Festival des Hommes Forts de Warwick 

Pour le volet professionnel mondial, la compétition s’étirait sur deux jours durant lesquels les participants devaient prendre part à dix épreuves différentes. C’est le total des points amassés qui a déterminé le grand gagnant, soit l’américain Brian Shaw.

DSC03102Crédit photo : Site Internet Festival des Hommes Forts de Warwick

Quand bien même je vous en parlerais pendant des heures, rien de ce que je ne pourrais vous dire ne saurait exprimer l’énergie et l’ambiance qui se dégage d’un tel événement. Je vous invite donc à aller faire un tour l’an prochain si vous passez dans le coin et vous constaterez par vous-même que ces hommes sont de véritables athlètes. Cependant, assurez-vous qu’une compétition se déroule durant vos heures de visite, car c'est vraiment ce que vous ne voulez pas manquer.

Aussi, si le cœur vous en dit, allez jeter un œil sur la page Facebook du festival, vous verrez quelques-unes des performances de l’édition 2018, vous n’en reviendrez pas!

On jase-là, avez-vous déjà assisté à une compétition d’hommes forts?

 

Je tiens à remercier Just Run International, organisateur de l'événement, pour la sympathique invitation. Toutes les opinions émises sont 100% les miennes.