Un de mes beaux souvenirs de jeunesse, c’est d'avoir passé mes dimanches après-midi à jouer aux cartes avec ma grand-mère, mes oncles et mes tantes. Ça d’abord été à la Bataille, puis Pige dans le lac, jusqu’à ce qu’on m’initie au vice de l’argent, en me donnant 0,25$ pour jouer à la Course à l’as. Évidemment à l’époque, comme j’étais la seule enfant de la famille, peu importe que je perde ou que je gagne, je finissais toujours par revenir chez moi avec le magot et deux biscuits à la confiture!

Puis, les années ont passées et j’ai développé mes aptitudes. J’étais maintenant capable de tenir plusieurs cartes à la fois dans une seule main (au lieu de les cacher derrière un vieux vinyle double de Fernand Gignac!), on m’a donc appris à jouer à la Dame de pique, au Trou-de-cul et au Skip-Bo!

Malgré de nombreux efforts, et contrairement à mon frère qui savait y jouer à l’âge de 4 ans, je n’ai toutefois jamais réussi à comprendre le Ruff, ni encore moins le Charlemagne. Par contre, je me débrouillais pas mal au Rummy et je ne donnais pas ma place au Monopoly!

Ceci étant dit, puisque Monsieur n’est pas très fervent de ce type de passe-temps, il est assez rare aujourd’hui que nos soirées en famille se déroulent autour d’une plaquette de jeu colorée. Par contre, c’est le genre de divertissement que nous adorons en voyage ou lors d’événements familiaux tels que Noël ou la Fête des Mères.

D’ailleurs, lors de notre dernier voyage à Cuba, j’avais complètement oublié de glisser quelques jeux dans ma valise. Ne me demandez pas où j’avais la tête, car je n’avais même pas pensé à apporter un jeu de cartes! Inutile de vous dire que mon ado s’emmerdait royalement… une semaine avec ses parents, sans jeu et sans wifi! J’ai finalement eu pitié d’elle et j’ai acheté un jeu de cartes trois fois trop cher à la boutique de l’hôtel. Une fois le paquet déballé, j’ai dû me rendre à l’évidence, ça faisait un bail que je n’avais pas joué… le seul jeu que j’arrivais à me souvenir était le Trou-de-cul. Nous avons donc passé la semaine entière à se battre (à trois!) pour le titre de président!

Suite à ce voyage, l’idée de ce billet a commencé à germer en moi… Je me suis dis que ça pouvait être une bonne idée de vous présenter quelques jeux "ado-friendly" qui sont faciles à transporter en voyage ou chez des amis. Parce que ce qui est l’fun avec les ados, c’est qu’on peut se permettre de leur proposer des jeux un peu plus crunchy, des jeux pour développer leur culture générale ou encore des jeux multigénérationnels.

Au cours des derniers mois, Poulette a donc eu la lourde tâche (!) de tester quelques jeux de société en famille et entre amis, afin que je puisse vous faire découvrir aujourd’hui ceux qui se sont mérités le très sélect sceau « testé et approuvé par Poulette ». Allez, c’est parti!

Dis comme moi_EditionsGladius_etsionjasait

Dis comme moi – Éditions Gladius – 14.99$

À quoi pensez-vous si je vous dis le mot « chat »? Botté? Noir? Animal? Le but du jeu est que le plus grand nombre de joueurs pensent la même chose que vous pour chacun des mots de votre liste secrète. Mais la twist, c’est que vous devez inscrire la première idée qui vous vient en tête… Et c’est là que les associations d’idées peuvent parfois être surprenantes, croyez-moi!  Un jeu d’une simplicité désarmante, mais où les fous rires et les taquineries seront au rendez-vous, c'est assuré.

 

La boulette – Éditions Gladius – 11.99$

Un autre jeu fort simple, mais oh combien amusant et dont l’avantage principal est qu’on peut y jouer à peu près n’importe où, tant et aussi longtemps qu’on a accès à du papier et un crayon. Chaque joueur inscrit un mot correspondant à la catégorie donnée sur un petit bout de papier qu’il froisse ensuite pour former une mini boulette. Toutes les boulettes sont ensuite mises en commun, puis à tour de rôle les joueurs disposent d’une minute pour tenter de faire deviner aux autres joueurs le plus grand nombre de mots. Chaque manche de jeu possède ses propres règles quant à la façon de faire deviner les mots, mais si vous voulez notre avis, la plus grande difficulté reste encore à déplier les mausus de boulettes sans trop perdre de temps!

 

Timeline Québec - Asmodee - 24.99$

L'émission Les Filles de Caleb a certainement été diffusée après le premier référendum, mais était-ce avant ou après le dernier match de Patrick Roy pour les Canadiens? Comme vous le voyez, ce n’est obligatoire d’être un grand passionné d’histoire pour avoir du plaisir avec Timeline, il suffit de quelques connaissances générales et d'un peu de logique! Le but du jeu consiste à être le premier à placer toutes ses cartes au bon endroit sur la ligne du temps. Si au début de la partie, la chronologie des événements est assez facile à déterminer, ça corse parfois rapidement au fur et à mesure que les autres joueurs positionnent leurs cartes. En plus de développer la culture générale de nos ados, ce que j'adore c'est que ce jeu permet aussi d’engager de belles conversations lorsqu'on y joue à plusieurs générations. Sachez qu’il existe plusieurs boîtiers thématiques pour ce jeu, et bien que notre préféré soit celui sur le Québec, ils sont tous compatibles les uns avec les autres.

 

On jase-là, quel est votre jeu de société préféré?